Portrait n° 2 : Madame REMOORTERE Karine, MISS K

cesim

C’est d’abord par la photographie que Karine Van Remoortere va faire son entrée dans le monde du travail. Il est vrai que certains éléments l’y prédisposaient. Avec trois magasins de développement implantés sur Bordeaux, son père l’avait souvent à ses côtés à une époque où l’argentique n’avait pas encore été totalement supplanté par le numérique. Tombée dans la cuve quand elle était petite donc ? Elle-même l’exprime ainsi. Et la révélation de ne s’en trouver que mieux révélée. Quand la pellicule va commencer à céder le pas aux pixels, Karine Van Remoortere monte dans le train des nouvelles technologies et se forme à tout ce que l’on compte de logiciels. Créative dans l’âme, elle devient peu à peu experte de la retouche et de l’impression. Devenue collaboratrice de Jean-Louis Benoît, elle participe à la finalisation des prises de vues panoramiques dont cet artiste girondin s’est fait la spécialité, et a cette fierté de voir, en 2008, leur travail accroché aux cimaises de la FNAC de Bordeaux. Le public est conquis. Devant le succès énorme de l’exposition, celle-ci se voit maintenue durant une année entière au lieu des deux mois initialement prévus. C’est en se tenant toujours à la pointe des dernières technologies que Karine trouve l’opportunité d’intégrer une société spécialisée dans l’adhésif publicitaire et marketing pour les enseignistes. Elle s’y découvre alors des compétences de technico-commerciale appréciées de ses interlocuteurs, qui trouvent à son contact les bons conseils qu’ils sont venus chercher, et les bonnes réponses à leurs problématiques. Le renouvellement de cette expérience au sein d’une seconde société va venir confirmer cette facette de sa personnalité : aptitudes à l’écoute, imagination et créativité, pragmatisme aussi… Jusqu’à ce que les circonstances l’amènent à relever le défi de prendre en charge l’entière organisation d’un mariage. Pour osé qu’il soit, le pari est réussi et l’essai transformé. Est-ce ce succès qui va décider Karine à créer sa propre structure d’événementiel ? En partie oui, mais pas seulement. La prise de conscience de ses capacités à nouer les bons partenariats, ses connaissances pointues en imagerie et adhésifs qui lui permettent de proposer des décors de salles d’une belle originalité ; son goût, enfin, de l’organisation et de la conception de projets finissent de la convaincre. Après avoir suivi une formation en organisation de mariages et événements, l’entreprise Miss K voit le jour en 2016. Depuis, Karine Van Remoorter enchaîne les projets. De la cérémonie simple à celle qui va rassembler des deux et trois cents personnes, Miss K. prend en charge l’entièreté de son déroulement. Parallèlement, elle étend ses prestations à d’autres manifestations que les mariages : afterworks, anniversaires d’entreprises, réunions de fin d’année – pour ne citer que quelques exemples de sa diversification – témoignent des nombreux services qu’elle sait rendre au monde des affaires. Par ailleurs toujours sollicitée pour ses talents de retoucheuse photo, Karine Van Remoorter se voit régulièrement sollicitée et exposée dans les lieux très branchés de Bordeaux. Ce sont tour à tour les deux restaurants le No Name et le Time Out qui ont accueilli son travail photographique, développé cette fois non sur du papier mais sur du verre, du bois, du métal, du tissu… Créativité toujours. Et si le K. de cette Miss sous-entendait qu’elle en est un ?…

 

 

Rédaction : Richard Blavy
AGENCE ANTE-SCRIPTUM REDACTION CONCEPTION JOURNALISME D’ENTREPRISE CONSEIL ET FORMATION EN COMMUNICATION
Tél. 06 61 80 42 33, redact@richard-blavy.fr – http://www.richard-blavy.fr